Les déodorants naturels

Penchons-nous sur ce problème, il est temps de tordre le coup à ce cliché de l’écolo.
Il existe plusieurs solutions de déodorants, et il y en aura forcément une qui marche pour vous. Vous, homme ou femme. Car après de nombreux essais, nous avons réussi par trouver notre bonheur mon copain et moi. Et notre bonheur n’est pas le même, car chacun est différent ! Rappelons quand même une chose : un déodorant n’est pas un anti-transpirant. Un déodorant ne vous empêchera pas de transpirer, et c’est tant mieux : la transpiration est nécessaire, la mauvaise odeur non.

Lire la suite

J’ai marché pour le climat : Mission Paris 2015 !

Quand la planète se met à chauffer, c’est l’humanité qui va s’enflammer ! Allez, allez ! Allez, allez ! Prenons de bonnes résolutions !

C’est sur cet air que nous avons chanté pratiquement en boucle pendant 3 heures que nous avons marché dans Bordeaux. Petites mises en scène, pancartes, dans une ambiance agréable pour un sujet lourd. « Un peu d’air pour nos enfants ! » Mais pourquoi cette marche ?

Lire la suite

J’ai testé… l’Escale écologique !

L’escale écologique est un événement qui a eu lieu à Bordeaux samedi dernier. L’occasion de se faire une matinée, après-midi ou soirée détente version green : 3h, 8 ateliers au choix ! Parmi lesquels, massages (amma assis, modelage californien, Sensitive Gelstat Massage, massage shiatsu), réflexologie (plantaire ou palmaire), bien-être (iridologie, reiki, coach bien-être, conseil en image, mandala) beauté (nail art, maquillage bio, gommage et soin des mains, gommage et masque bio, nettoyage de peau bio, découverte de cosmétiques naturels), gourmand (création de tisane, dégustation de thés, de confitures…)

Vous l’avez compris, une bonne soirée en perspective !

Lire la suite

Les perturbateurs endocriniens : malfaisants

Qu’est ce que c’est ?

Les perturbateurs endocriniens sont partout. Dans les pesticides, les plastiques mais aussi dans les cosmétiques comme par exemple l’alcool des parfums. Ce sont des substances chimiques qui se répandent partout également, dans nos corps, notre sang, le lait maternel, les foetus, dans l’eau, dans l’air, c’est un véritable fléau. Endocriniens car ils perturbent le système hormonal : ils imitent les hormones, les modifient ou les empêchent d’agir. Ces dernières années, on a remarqué une véritable baisse de la fertilité masculine : une baisse du nombre de spermatozoïdes dans le liquide séminale, une augmentation du nombre de spermatozoïdes malformés. Au niveau mondial, la qualité du sperme a diminué de moitié. Entre 2005 et 2012, le taux de couples n’ayant pas pu concevoir après un an sans contraception est passé de 14% à 25%.

Lire la suite

Vernis : 3-free, 4-free, 5-free, naturels… Comment choisir ?

Les vernis, c’est beau, c’est sexy, pour certaines c’est un indispensable de féminité, pour d’autres juste une touche sympa l’été. Les noms sont toujours bien choisis, et ils n’ont jamais été autant mis en valeur avec la mode du nail art. Moi aussi, j’adore le vernis. D’ailleurs, beaucoup sont fans de l’odeur bien chimique du vernis qui sent… Comme de la peinture. Industrielle. Ah oui tiens. Mais ça va, les ongles c’est solide, et puis le vernis je le mange pas ! Non ?

Lire la suite

Boho : maquillage naturel et bio

Qui a dit que les cosmétiques bios coûtaient chers ? Pour le même prix que les produits Gemey Maybeline, vous avez des produits à la composition nickelle, naturelle et un bon pourcentage de bio.

Difficile à trouver ? Que neni, puisqu’ils sont distribués en pharmacie, en plus de leur boutique officielle sur internet et d’autres boutiques bios.

Peu de choix ? 4 gammes de rouges à lèvres, transparent ou couvrant, mat ou nacré, 40 ombres à paupières (éditions limitées, mates ou nacrées).

Voilà un peu plus d’un an qu’ils sont leaders de ma boite à maquillage mon pochon en coton bio.

Lire la suite

Le greenwashing, ou comment surfer sur la vague verte

Il y a une herboristerie où j’adore aller : les quelques cosmétiques qui y sont vendus sont des produits de haute qualité et à 100% naturels. Je discutais une fois avec la personne qui tient la boutique et elle m’a dit : « L’autre jour un client est venu et m’a dit qu’il aimait venir chez moi, et mon « collègue », Lush ». C’est dur à encaisser, les gens ne se rendent pas compte ». Le greenwashing a encore frappé…

Lire la suite