Les MOOCs : ma nouvelle addiction

Vous aimez les documentaires ? J’adore ça. Je ne pourrai pas vous donner d’approximation quant au nombre que j’ai regardé. J’ai plein de connaissances quant à l’univers sous-marins et ses créatures mais aussi en développement durable ou d’autres sujets encore. Ce qui me frustre c’est qu’à force, les documentaires se répètent ou restent trop en surface : à la fin je n’ai pas acquis de nouvelles connaissances dans un sujet qui me passionne. Ce qui me frustre aussi, c’est que je n’ai rien pour attester de ces connaissances.

J’ai voulu faire mes études dans le domaine de l’environnement mais je n’ai trouvé que des portes closes : tu aurais dû faire un bac scientifique. Dommage, j’ai toujours au 19 en biologie ce qui aurait été utile dans les domaines qui m’intéressaient, tandis que les maths vraiment, on n’a jamais été copains. Que le système soit bien fait ou non, je me retrouve avec ces frustrations que j’inhibe avec Internet, les documentaires et les livres. Quel dommage que je ne puisse pas indiquer toutes ces connaissances sur mon CV ! Comment m’orienter dans les domaines qui m’intéressent si je n’ai pas de diplôme pour attester de mes connaissances ?

Les MOOCs peuvent être une solution pour les gens comme moi. Il s’agit de cours en ligne gratuits, créés par des universités, écoles ou même très grandes Universités/Ecoles. Chaque semaine vous suivez les cours, inter-réagissez avec la communauté et rendez les exercices. A la fin, vous recevez une attestation prouvant de la qualité du travail rendu, ou même de véritables certifications où votre identité a été vérifiée à chaque devoir rendu.

MOOC-cover

Du coup, chaque semaine je creuse un peu plus un projet. Comme tout le monde peut s’y inscrire, vous pouvez également demander à des amis si ça les intéresse de les suivre aussi. Les exercices sont individuels, mais parfois il faut composer des équipes. Ca peut être aussi une manière de rencontrer des gens autour de vous qui partagent les mêmes intérêts.

Résultat ? En plus de mes études, je suis 4 MOOCS axés sur le développement durable :

Et je me suis inscrite à un autre qui commencera en mai sur la biodiversité 😉

Pour ces 4 cours, il n’y a besoin d’aucun pré-requis : rien à faire de quel type de bac je suis issue, si je l’ai eu ou non, quel est mon âge ou ma localisation. Il n’y a d’ailleurs aucun filtre, il suffit de cliquer sur « S’inscrire » et vous êtes admis.
Je n’avais rien à débourser mais j’ai payé 35€ pour la Signature Track proposé par HEC, afin d’obtenir un certificat vérifiant mon identité : oui, c’est bien moi qui ai rendu ces devoirs et qui mérite donc cette note.

Le fonctionnement est similaire pour les 4 : comme des centaines, voir des milliers de personnes peuvent suivre simultanément ces MOOCs, impossible de tous les corriger. Une fois le travail rendu les inscrits se notent entre eux, s’évaluent selon une grille pré-établie et se conseillent. Vous êtes dubitatifs quant à cette méthode ? Elle apporte tellement ! Le travail des autres vous inspire et fait évoluer votre réflexion, votre curiosité : tout le monde n’a pas forcément eu le même ressenti face au cours. Des QCM sont à rendre à chaque fin de chapitre, après avoir visionné un peu plus d’une heure de vidéos qui font office de cours. Et bien entendu : chaque chapitre sort chaque semaine. Vous êtes malentendant ? Normalement, tous les cours sont sous-titrés !

A vous de vous organiser pour faire le travail quand vous en avez envie, et quand vous avez le temps. De quoi rendre utile un trajet Paris-Bordeaux : les vidéos sont téléchargeables.

Les cours ont déjà commencé ? Vous avez deux solutions : rejoindre quand même le cours si les inscriptions ne sont pas closes et rattraper votre retard, ou bien attendre la prochaine session. Ces cours reviennent régulièrement !

livre-changement-mooc

Et cela peut vous inspirer des lectures intéressantes pour aller encore plus loin…
Il existe de nombreuses plateforme avec différents cours dessus au sujet variés : code informatique, droit, management… Vous pouvez étudier le Droit de l’entreprise avec la Sorbonne, ou la Géopolitique de l’Europe avec Sciences Po, ou bien le Comportement et bien-être des poulets avec l’Université d’Edinburgh ! Oui, oui.

Que pensez-vous de cette nouvelle façon d’étudier ?
Allez vous suivre un MOOC ou en suivez-vous déjà ?

Avez-vous trouvé votre bonheur ?

11 commentaires sur “Les MOOCs : ma nouvelle addiction

  1. Merci pour le partage, je connaissais pas du tout ^^ Je n’ai que très peu de cours, et même si ça me demande pas mal de temps, je cherchais à utiliser mon temps libre pour m’ouvrir un peu à d’autres choses et pour développer d’autres compétences. Bref, c’est exactement ce que je recherchais ! 😀

  2. J’en suis ravie les filles ! Si vous vous inscrivez à un MOOC, pourriez-vous me dire lequel en commentaire ? Ca m’intéresse vraiment ! Comme dit dans le titre, je suis presque accroc 😉

    • Si 🙂 Comme indiqué plus haut, peu importe ta localisation ! Dès l’instant où tu as accès à Internet, peu importe l’endroit où tu te trouves sur la planète. Et encore, comme les vidéos sont téléchargeables, tu peux bosser ton MOOC sans être tout le temps connectée !

  3. C’est génial comme projets !! Pour ma part j’adorerais mais mon diplôme n’est déjà pas reconnu en Australie alors un certificat français de ce type n’apporterai rien de plus. Je vais voir si je peux en trouver par chez moi du coup !

  4. Et bien je suis plus qu’enthousiaste de cette découverte puisque je me suis inscrite à plein de cours, juste après avoir lu ton post ! J’étais réticente à l’idée des cours par correspondance/par internet parce que je ne me sentais pas capable de devoir avaler des tonnes de trucs à lire, du coup le fait qu’il y ait des vidéos est quasiment révolutionnaire pour moi… Merci !
    Si jamais ça t’intéresse, j’ai choisi de m’inscrire à « Comportement et bien-être des poulets », « Cours équins: introduction aux soins et à la gestion de base », « Comportement animal » et j’ai commencé « Introduction à la génétique du comportement humain »… des sujets qui m’ont toujours intéressée mais que je regrette de n’avoir jamais pu étudier (j’ai une Licence de Lettres Modernes, donc rien à voir…)
    Je me demande par contre quelle est la valeur de ces acquis en France.,,
    Bref, merci encore pour cette découverte.

    • Oh c’est top ! Ça dépend sûrement des écoles et surtout de comment tu présentes ça à un entretien mais personne ne peut cracher sur la curiosité et la recherche de connaissances ! Comportement animal, je ne l’ai pas vu ! Il faut que je m’y inscrive 😀

  5. Génial ton article! J’ai, moi aussi, eu droit à des portes fermées pour ne pas avoir eu un bac S, mais je n’en suis qu’à mon deuxième MOOC :
    – j’avais fait « ville durable : être acteur du changement » avec l’université de Montpellier
    – et je fais comme toi « Entrepreneur du changement » avec HEC Paris. Et je le trouve génial celui-ci, je n’ai aucune critique à lui faire pour l’instant!! Par contre je n’ai pas payé les 35 euros pour l’instant, j’hésitais à voir…

    • Si je ne me trompe pas, tu peux demander le certificat à la fin et payer à ce moment-là, donc uniquement si tu trouves que ça vaut le coup 🙂 Et oui, ce MOOC est vraiment une pépite, et tellement bien ficelé !

  6. Moi aussi, grande fan de documentaires, j’en suis arrivée au même stade que toi, tout se répète !
    J’ai bien envie de tester les MOOCs, je m’étais inscrite d’ailleurs, mais il faudrait que j’arrive à dégager du temps pour m’y consacrer !
    L’entrepreneur du changement me tente bien.

    Bises,
    Lucie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Website